Portrait de Cheela

Publié le par Fanny

Avant Sheila c’était ça : SON
Comme quoi un même nom peut recouvrir plusieurs réalités.  Autre orthographe pour un autre style et un autre temps, la Cheela version 2.0 n’a rien à envier à son homonyme. Ambianceuse de choc, créatrice d’une sonorité Africaine mi zouk mi pop, Cheela est avant tout danseuse. Une danseuse mi indienne mi congolaise qui a su faire son trou au fil des tournées avec les meilleurs groupes zaïrois. Comme de nombreux artistes, Cheela a eu envie d’ajouter une corde à son arc : le chant. Et quelle idée ingénieuse : elle peut désormais danser sur ses propres chansons. Au moins comme ça, pas de surprise au détour d’un couplet. C’est donc de cette envie de pousser la chansonnette que nait le groupe TTC. Toutes Taxes Comprises ? Non bien évidemment, il s’agit de Toutes Tendances confondues. Après son entraînant  duo avec Jocelyne Labylle : « Laisse parler les gens » et son génial « quitte dans ça », on ne pouvait qu’attendre un album de Cheela. On regrettera peut-être de l’avoir attendu si longtemps ! Mais qu’importe le temps de gestation puisque son bébé : « en liberté » est arrivé pour le plus grand bonheur de nos popotins à la recherches de rythmes endiablés pour l’été. Avec des références haut placées comme notre Grande Abeti Massikini, Cheela était bien évidemment attendue au tournant. Heureusement, elle a bien pris le virage avec une adorable reprise de « Je suis fâchée » qui se fond dans la masse de ses 10 titres. 10 titres plus 2 revus et remixés. J’avoue quand même que ma préférence va à Beauté Naturelle. Ne me demandez pas pourquoi mais je me sens profondément touchée par ce titre, comme concernée, va savoir pourquoi ? Bref, l’album se danse et s’écoute et pour répondre à Cheela,  à la question « Combien de temps » ?, nous répondrons tous le temps qu’on pourra danser, et non, nous ne doutons pas de toi et don talent une seule seconde !

 

DSC01455.JPG

 

Publié dans Couleurs Tropicales

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article