Revue de presse de l'outre-mer du 2 février 2010

Publié le par Fanny

Les France-Antilles ont beaucoup de choses en commun ces temps-ci. Malheureusement, il n’y a pas que le carnaval qui les unissent. En ce début de semaine, chaque quotidien à sa spécialité dans un seul domaine : la tragédie.

En Martinique, France-Antilles aligne les accidents. Et ce qui en ressort le plus, c’est que le RN5 a vraisemblablement la poisse, notamment au niveau de Trois Rivières. D’abord une collision frontale cause la mort d’Ernest Evode, boulanger à Sainte Luce. Et non contente de rafler un honnête commerçant, la mort a aussi choisit de prendre une vieille dame, Ethenise, 84 ans. Elle a été percutée sur cette même RN5, dans ce même secteur de Trois Rivières, par un homme en état d’ébriété. Voilà qui lève le mystère sur Trois Rivières puisque la RN5 passe à coté de la distillerie.
Si en Martinique, les routes sont dangereuses, en Guyane, ce sont les gens qui posent problème. On apprend dans France Guyane ce matin qu’on ne peut même plus compter sur son facteur. La police a interpellé un employé du centre de tri postal de Baduel. Pourquoi? Parce qu’il subtilisait les cartes bleues envoyées par les banques à leurs clients ainsi que les codes. Une astuce intelligente. Ce qui l’est moins c’est d’avoir détourné 30 000 euros en espérant que personne ne s’en rendrait compte. C’est vrai, il y a d’autres façons d’opérer pour voler de l’argent. On peut, comme c’était le cas à Kourou ce week-end, casser le mur de la BNP. Moins délicat, certes, mais on ne peut plus radical. Enfin, encore faut-il que le coffre s’ouvre ce qui apparemment n’a pas été le cas. Dommage pour les cambrioleurs qui y avaient mis les moyens. Ils n’ont plus qu’à tenter la dernière solution : jouer au loto.
C’est un peu ce que font d’ailleurs les élus locaux qui se présentent aux régionales en Martinique, en Guyane et à la Réunion. Chaque quotidien à son article spécial régionales aujourd’hui. En Guyane, c’est le maire de Cayenne, Rodolphe Alexandre, qui conduira les liste UMP. Comme il aime à le préciser : c’est un homme de gauche qui mènera une liste divers droite. Ici c’est un homme pour deux tendances, en Martinique c’est un homme pour deux listes. André Lesueur, désigné tête de liste UMP sur l’île aux fleurs n’est pas très motivé par sa nouvelle mission. Parce que ce qui l’intéresse André, c’est la liste du groupe «Rassembler la Martinique». Encore quelques jours pour voir si ce projet vaut et surtout tient le coup, et le maire de Rivière Salée ne verra plus aucune objection à laisser la tête de la liste UMP à Miguel Laventure qui n’attend que ça. A la Réunion, par contre personne ne s’attendait à connaitre déjà 6 têtes de liste à Elections-40. 6 c’est énorme! Vous pouvez retrouver dès maintenant la liste sur le site du Journal de l’île de la Réunion, JIR.fr.

Et puisqu’on parle de point FR, le site de France-Guyane aussi est en point FR. Belle transition pour parler du ministre de l’éducation FR, Luc Châtel qui était à Mari-Pasoula hier pour visiter un chantier à 1,26 millions d’euros. Mais attention, il ne s’agit pas de n’importe quel chantier, c’est celui d’un internat labélisé «internat d’excellence». Une sacrée distinction puisqu’il n’en existe qu’une dizaine en France. De quoi rendre notre ministre fier de l’éducation outre-mer.
Mais voilà, outre-mer il n’y a pas que des internats d’excellence, comme partout en France, il y a aussi des problèmes qui ne sont pas du ressort de Luc Châtel. D’ailleurs, si Pancho était ministre, il s’intéresserait surement au pouvoir d’achat. Ne serait-ce que pour sauver le carnaval si cher aux domiens. Il nous dessine d’ailleurs aujourd’hui un homme avec une grande plume dans le derrière. «C’est tout ce que j’ai pu m’acheter comme déguisement». Et voyant sa femme se moquer de lui, il ajoute «Pourquoi tu souris? Les temps sont difficiles». Ah quand il y a crise, c’est toute l’économie qui en prend un coup, et le carnaval n’y échappera pas. Heureusement pour nous, les chants et les danses sont encore gratuites.

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

tfm 

Publié dans Revues de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article