Revue de presse de l'outre-mer du 2 mars 2010

Publié le par Fanny

En Martinique les journalistes d’ATV entament une grève

Tout le monde n’a pas la chance d’Audrey Pulvar de passer d’ATV aux médias nationaux. Il en est qui restent sur Antilles Télévision et qui s’en plaignent. On pensait que tout repartait comme il faut pour ATV le 21 janvier dernier à la fin de son procès, on avait tort. Depuis hier, les journalistes d’ATV sont en grève. Ils ne supportent plus qu’on supprime des postes et qu’on les force à assurer le travail de trois personnes en même temps. Alain Livory, délégué syndical, déclare dans France-Antilles Martinique ce matin : «Ce que nous voulons, c'est faire de la qualité, pas du remplissage. Quand on avait besoin de nous, pour le tribunal, tout le monde était tout doux, tout miel avec nous. Maintenant qu'ils ont obtenu ce qu'ils voulaient, le discours a changé ».

On reste en Martinique où la température ne baisse pas.

France-Antilles Martinique multiplie les articles sur les coupures d’eau. Et pour cause puisque la chaleur de plus en plus insupportable entraine de plus en plus de coupures. En tout ce sont près de 20 000 foyers qui sont privés d’eau dans le centre et le sud de l’île. Au programme douche à la bouteille d’eau ou chez la famille. Une vraie galère dont on ne voit pas encore le bout.

En Guadeloupe les cendres de Montserrat ne restent pas sans conséquences.

24000 tonnes de bananes sont bonnes pour la poubelle à Basse-Terre. C’est le triste constat qu’à fait le groupement des producteurs de banane de Guadeloupe. La faute à la pluie de cendre qui s’est abattue sur la Guadeloupe après l’explosion du dôme de la Soufrière de Montserrat. Résultat la Guadeloupe ne pourra plus alimenter les étalages locaux et européens. Les pertes se chiffrent à environ 15 millions d’euros.

Toujours en Guadeloupe, une sordide affaire de meurtre dans les colonnes de France-Antilles.

On se souvient tous de Véronique Courjeaut qui avait congelé ses bébés. On n’oubliera pas non plus cette jeune fille de 26 ans qui était enceinte de son ancien compagnon et qui a accouché seule dans sa salle de bain. Paniquée, elle a donné des coups de ciseau à l’enfant avant de l’enfermer dans un sac poubelle et de le jeter à la lisière d’un bois. Une histoire qui fait froid dans le dos. Selon les autorités, elle serait considérée comme responsable de ses actes et sera jugée en tant que tel.

On termine avec Pancho qui s’est mit dans la peau d’un journaliste.

Sans doute Pancho veut-il remplacer les grévistes d’ATV. Quoi qu’il en soit il est aujourd’hui journaliste dans France-Guyane. Et ce matin il reçoit comme invité un candidat aux élections régionales un peu particulier. « Vous voulez embrasser une carrière politique alors que vous prétendez que la politique ne vous intéresse pas… c’est ambigu ». L’invité, une armoire à glace barbu lui répond alors : « Qu’est-ce qui est ambigu ? »… et le journaliste paniquant un peu : « Eh bien ce que je viens de vous dire concernant »… l’homme lui coupe la parole : « je ne vois pas ce qu’il y a d’ambigu »… « bin si » articule Pancho … « bin non, lui rétorque l’autre, il y a des milliers de gens qui sont chômeurs alors que le chômage ne les intéresse pas ! Et on ne dit pas que c’est ambigu ! ». Oui enfin comparer les deux relève du délire, le salaire à être chômeur et à être homme politique n’est pas tout à fait le même.

 

Voilà c’est tout pour aujourd’hui !

tfm.jpg 

Publié dans Revues de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article