Seconde jeunesse en Thaïlande

Publié le par Fanny

Vieillir peut-être mais s’ennuyer surement pas ! A l’autre bout du monde, l’association française Ensemble  a tout prévu pour faire de la vie de retraité une vie avec un grand V.

Après des années de travail en France, des années d’hiver et de fatigue, voici  que sonne l’heure de la retraite. Un moment qui inquiète parfois les soixantenaires car deux solutions s’imposent. Rester chez soi et affronter une éventuelle solitude ou partir en maison de retraite entouré de personnel médical et de personnes plus vieilles qui rappellent au nouveau venu que le temps passe. La solution la plus agréable, c’est de faire de sa retraite une seconde jeunesse. Profiter de ce temps libre pour découvrir ce dont la vie active a privé le jeune retraité.

En Thaïlande, la maison de retraite Kasira Farm mise en place par l’association française Ensemble, propose à ses pensionnaires un quotidien qui a des airs de vacances perpétuelles. Avec plus de 500 français, la maison se présente comme un village au cœur de la ville exotique de Pattaya. Le vieux rêve de vivre au soleil peut enfin devenir réalité. Chef français pour manger comme à la maison, ballades à la campagne pour se dégourdir les jambes, promenades jusqu’à la mer pour avoir un joli teint halé, cours de thaïlandais pour pouvoir échanger avec les indigènes et d’autres pensionnaires : les activités et les privilèges  ne manquent pas. A Kasira Farm le retraité se sent revivre. Autour de lui, un médecin et une aide soignante résident sur place et des traducteurs lui permettent de profiter de l’ouverture internationale de la maison. Décor de rêve et pension complète pour 600 euros par mois, de quoi faire enrager les retraités qui paient des fortunes pour s’enfermer dans les murs d’une maison ennuyante.

L’endroit plaira à tous ceux qui ont envie de voyager et d’être des citoyens du monde. A tous ceux qui refusent de croire qu’il n’y a plus de vie après 60 ans.

 link

bungalow_outside_4.jpg

Publié dans Articles ISCPA

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Daniel Durand 01/04/2010 13:00


Le Citoyen du Monde, ce n'est pas tellement celui qui voyage et qui est capable d' s'accommoder de différentes cultures (cosmopolitisme). Le Citoyen du Monde qui est a conscience de ses
responsabilités là où il est pour construire l'avenir.
Daniel Durand
président
Registre des Citoyens du Monde